[Libre] Pourquoi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Libre] Pourquoi ? Empty [Libre] Pourquoi ?

Message par Jan Lyons le Sam 28 Oct - 0:25



C’est pas confortable, une plage de galets, mais ça a l’avantage d’être bien fourni en matière de galets.
Jan est assis seul au milieu de la plage, et fait des ricochets. Les premiers consistaient principalement de lancer de cailloux violemment dans l’eau, mais il se débrouille à présent étonnamment bien pour quelqu’un qui ne fait pas le moindre effort.
Il ne fait pas très beau, aujourd’hui. Des nuages gris recouvrent entièrement le ciel, mais il fait tout de même étonnamment chaud. Le jeune homme n’a absolument rien à faire, et n’a pas très envie de parler à qui que ce soit, alors il s’est déplacé vers l’endroit le plus isolé auquel il puisse penser en ce mois de Novembre, et a décidé de faire quelque chose qui ne lui demande pas beaucoup de réflexion.
Pour une fois, il a envie d’être seul avec ses pensées. Elles sont relativement calmes aujourd’hui, et il veut en profiter pour les remettre en ordre.
Aujourd’hui, il pense à son Ultimate.
Le vrai.
Le nom de menteur lui donne une légère envie de vomir. Ce qu’il fait, ce qui fait de lui l’Ultimate Menteur, apparemment, il ne le fait pas pour mentir ; il le fait parce qu’il veut que ce soit vrai. Parce qu’il veut être cette personne parfaite, qui se moque de tout, qui a tous les charmes au monde ; mais c’est apparemment inutile, puisqu’il est tout simplement devenu la personne la plus apte au monde à prétendre être ainsi.
Prétendre ne lui suffit pas. Il veut- non, il est. Il est Jan Lyons, ce jeune homme dont on oublie toujours le jeune âge, qui a toujours le bon mot pour plaire, et étonne de par son intelligence et son calme dans tous types de situation.
Son Ultimate est faux – c’est ironique, le titre de Menteur Ultime est un faux ! Peut-être est-ce par ironie qu’il a été nommé ainsi. Ce n’est certainement pas pour faire de lui l’Ultimate Pianist ; il a vu énormément de pianistes d’autant plus passionnés et talentueux que lui. Il ne fait que jouer pour jouer, sans amour moindre de l’instrument.
Il ne saurait ressentir une chose pareille. Ce genre de sensibilité est bien pour les autres, pas pour lui. Non, il est largement au-dessus de ça ; lui, il profite de ce que les autres sachent pratiquer l’art.
Lui est un art. Il ne peut donc pas en pratiquer d’autres. Personne ne peut l’égaler ; personne n’est plus, ni aussi fort que lui. Ce n’est pas l’Ultimate Liar, qu’il est, mais l’Ultimate Human.

« Pff. »
Ridicule.
Il ne pense pas tout ça. Il ne pense rien du tout.
Alors c’est ça, se mentir à soi-même…
Il se déteste.
Soudain pris d’un coup de colère, il envoie violemment un galet dans l’eau, provoquant de grandes éclaboussures, mais assez loin pour ne pas l’atteindre. Caillou de merde. Plage de merde. Vie de merde.
Pourquoi prétendre s’aimer alors qu’il déteste tout ?
feat. la mer; "Pourquoi ?"


HRP:
Libre, que quiconque vienne déranger la solitude de Jan c:
Jan Lyons
Jan Lyons
Splendid
http://enclosed.forumactif.com/t51-jan-lyons-you-shall-know-nothing http://newwell-city.actifforum.com/


Jan Lyons
Splendid

[Libre] Pourquoi ? 0E56TcA
[Libre] Pourquoi ? HWoLBmN
[Libre] Pourquoi ? PgCSE3r
Messages : 260
Points : 250
Date d'inscription : 03/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Libre] Pourquoi ? Empty Re: [Libre] Pourquoi ?

Message par Luce Millaray le Dim 19 Nov - 17:52

Pourquoi pas ?Un temps comme celui-ci n'allait pas l'empêcher de sortir. Encore moins de faire ce qu'elle voulait.

C'était une journée pas très ensoleillée pour une journée de Mai. Elle avait déjà des plans la nitescence, et les changer ne faisait pas parti des siens. Elle s'était levée tôt pour faire du jogging ce matin, histoire de courir là où il n'y a personne pour la déranger, elle sortait des résidences à pas discrets, tenue sportive enfilée. La course d'endurance n'était pas ce qu'elle préférait. Ses obus également lui faisaient bien sentir par rebondissement en suite de sa course. Ce lui était important pour perdre du fessier et travailler l'effort sur le long terme. La natation, par contre, elle en raffolait. Ne serait-ce seulement que pour le maillot de bain. Beaucoup de temps et investissement passait-elle à choisir ses différents maillots, des deux pièces à motifs, colorés, aux styles des fois daring et d'autres juste adorables. Aujourd'hui d'ailleurs le rayon de lumière cherchait un endroit où pouvoir nager. Il n'y a personne à l'horizon et ce n'est pas comme si elle craignait d'avoir des crampes ou quoi. Elle pouvait bien se baigner seule, toute autre indication du contraire lui faisant lever un sourcil.

Luce arrive après avoir pris le tramway, un grand sac sur le dos. Elle avait mangé il y a de cela bien plus que deux heures et fredonnait à l'idée de pouvoir faire de la natation. Direction, la plage de galets. En général personne ne s'y trouve et il n'y aura pas d'imbécile pour lui voler ses affaires. Luce a fait attention à observer si elle était suivie, dans le doute. Ce n'était cependant pas le cas. Elle y arrive au final, et descend tranquillement une montagne de galets avant de n'être qu'à quelques mètres de la marrée. L'eau y est froide à en tremper les pieds.

La jeune femme pose alors son sac au sol, avec tous ses essentiels. Elle soupire et s'étire. Le temps est à l'échauffement, elle ne pouvait pas se permettre d'avoir des crampes sinon elle en risquerait sa vie. Le rayon sait ce qu'elle fait, cependant, et s'assure d'une routine usuelle pour chauffer ses muscles. Elle gère sa respiration, concentrée sur la flexibilité de son corps. Il lui faut au plus possible se relaxer. Le doux son des vagues l'y aide. Luce fait quelques figures, se tient de ses pointes, et se laisse lentement tomber en un grand écart avant de plier une puis l'autre jambe qu'elle vienne toucher l'arrière de sa tête. Elle ne pense à plus grand chose.

La voilà prête. Temps soleilleux où non, elle retire son haut et son jean en short pour s'étaler de la crème solaire dessus, maillot déjà enfilé auparavant. Elle souffle, s'assure de ranger toutes ses affaires non pas là où elles seraient visible au loin. La froideur de l'eau salée vient faire frisonner ces pieds, mais elle ne désiste pas et avance. Elle sent une friction, l'eau lui est au bassin. Elle connait cependant Luce, et ferme les yeux, son souffle au centre de ses pensées, elle ne doit se laisser déstabiliser par une eau trop froide. Elle a connu pire, de plus.

Elle s'enfonce de plus en plus, la clarté s'y fait, sa propre chaleur corporelle peu à peu habituée à la température du liquide. La jeune femme y va plus franchement et se laisse aller sur le dos. Elle ouvre les yeux. On aurait dit des vacances se serait-elle dit. Le ciel est un peu grisâtre mais, ce aurait pu être pire. Et c'est quand des pensées sur sa situation et ses proches lui viennent à l'esprit que la jeune femme fait la moue. Elle plonge cette fois sa tête en tournant et crawle à l'ouest.

L'eau c'est un de ses éléments. Spirituellement parlant, la jeune femme s'y identifiait pour sa capacité à savoir s'adapter à son environnement. La plupart qui l'a connaissaient de loin disaient qu'elle était plus assimilable au feu pour sa passion, pour sa compétitivité. La jeune femme avait l'impression qu'en conséquence beaucoup pensaient qu'elle n'était pas si sensible que ça aux autres. Autant même si elle le voudrait. En même temps, les sports aquatiques étaient ses préférés pour la simple et bonne raison qu'elle se sentait tout à fait travailler tout son corps en nageant. Le contrôle du souffle est aussi important que l'endurance, le sommeil après ses séances indiquaient bien qu'elle était drainée après avoir nagé. C'est une très bonne fatigue faut-il dire, celle apaisée.

Luce sort la tête de l'eau en une grande respiration. Il lui faut le temps de reprendre tout à fait conscience de son entourage pour qu'elle aperçoive entre ces cils humides, un jeune homme sur la rive. Ce jeune homme prend un galet, et lance en sa direction dans de multiples ricochets. Le galet ne l'atteint pas cependant, et tombe dans l'eau devant elle. Luce regarde le galet couler d'un froncement de sourcil. Qu'est ce qu'il faisait au juste ?

Elle se rapproche de la rive jusqu'à y avoir pied, là ou elle marche en direction du jeune homme. Il a l'air bien plus jeune qu'elle, hmph. Elle était irritée oui mais pas énervée, elle n'avait rien risqué, si ce n'est possiblement s'en prendre un galet sur la tête en sortant si elle avait été un peu plus près de la surface. Et autant qu'elle essaie de justifier le fait qu'il n'y avait aucun moyen qu'il sache qu'il n'était pas tout seul, le principe lui marchait sur les pieds. Luce est trempée de tête au pied lorsqu'elle lui adresse la parole, d'un ton clair.

-"Excuse-moi mais, tu as failli me frapper la tête avec le galet que tu viens de lancer. Essaie d'y aller mollo la prochaine fois"

© 2981 12289 0

Luce Millaray
Lammy

[Libre] Pourquoi ? C1ozKym
[Libre] Pourquoi ? YgQn8Cg
Messages : 185
Points : 686
Date d'inscription : 29/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Libre] Pourquoi ? Empty Re: [Libre] Pourquoi ?

Message par Jan Lyons le Ven 19 Jan - 0:11



Une jeune femme trempée de la tête aux pieds le regarde de haut, pas qu’elle puisse le regarder autrement puisqu’il est assis et qu’elle est debout.
« Excuse-moi mais, tu as failli me frapper la tête avec le galet que tu viens de lancer. Essaie d'y aller mollo la prochaine fois. »
« Oups. »
Il la regarde vaguement. Luce Millaray, l’Ultimate Swordsmaster ; il l’avait déjà aperçue, mais jamais rencontrée auparavant. Il ne doute qu’elle ne sache pas qui il est, et si la partie de lui qui a un complexe de supériorité insiste que c’est bien dommage, il trouve que c’est tant mieux. Il ne prend même pas le temps de se demander pourquoi elle se baignait alors qu’on est en Novembre et qu’il fait si moche – il s’en fout. Il accepte la chose telle quelle.
« Pas de souci. J’y irai mollo pour qu’elle te frappe pas trop fort. »
Il a à peine bougé ou fait l’effort de réagir avant de répondre, mais à la fin de sa phrase il sourit naturellement, comme s’il ne s’efforçait pas de rattraper une bêtise qui lui a échappée.
« Non, toutes mes excuses. J’étais perdu dans mes pensées et j’étais persuadé d’être seul, à cette saison. »
Jugeant qu’il est ridicule de rester assis par terre face à une personne à qui l’on s’adresse, il se relève, en profitant pour s’éloigner discrètement d’un pas d’elle. Il ne voudrait pas se prendre une giclée d’eau salée si lui vient l’idée de hausser les épaules ou faire Dieu sait quel mouvement.
« Je ne vous avais pas vue… Mais je ferai attention à l’avenir. » termine-t-il.
Il aimerait que la conversation puisse en finir là, mais malheureusement, un RP ne peut pas faire que trois posts et moins de quatre-cent-vingt mots. Il prend donc son air le plus désolé et avenant possible en regardant la jeune femme, faisant de son mieux pour ajouter une légère note de trouble dans son regard afin qu’elle ne se pose pas trop de questions quant au fait qu’il ait été complètement perdu dans ses pensées au point de ne pas se rendre compte de sa présence. Il se doit bien sûr d’être parfait, mais les plus grands artistes sont les âmes troublées ; et c’est à l’Ultimate Pianist qu’elle fait face.
Il analyse rapidement son expression, pour savoir à quoi il s’adresse. Elle semble agacée, mais pas furieuse – ce qui est une très bonne chose, car il connaît bien des gens, dont lui, qui auraient eu visiblement moins de patience avec quelqu’un qui a manqué les assommer. Il espère que sa jeunesse et ses cheveux blonds lui donnent un air innocent ; il est certain que les gens peuvent bien voir ce qu’ils veulent chez quiconque, de toute manière. Il pense que si elle a décidé de le prendre en grippe, il aura beau bien parler, c’est ainsi que leur lien sera,  et si elle a décidé d’être clémente aujourd’hui, elle le verra aussi joliment que tous les autres.
Après une pause de quelques secondes, il décide de laisser de côté toutes ses envies de solitude et de jouer la carte sociale. Il s’adresse donc directement à elle :
« Mais maintenant que nous en sommes-là, autant nous présenter. Je m’appelle Jan ; j’espère que vous ne verrez pas cet accident comme une tentative de meurtre et que nous pourrons trouver plaisir à faire connaissance. »
Il lui tend la main en souriant, se donnant un air légèrement plus confiant, pour montrer qu’il souhaite passer à autre chose. Il espère sincèrement qu’elle ne la lui serrera pas pour quelconque raison car il ne tient pas à trouver sa main trempée d’eau salée, mais maintenant il en est là, et il devra subir le sel sans râler.
« Quelle idée d’être sur une plage de galets. »
Il ne sait pas si cette pensée s’adresse à lui ou à la jeune femme ; il décide de l’ignorer.
feat. Luce Millaray; "Pourquoi ?"



HRP:
.........................................ahem
Jan Lyons
Jan Lyons
Splendid
http://enclosed.forumactif.com/t51-jan-lyons-you-shall-know-nothing http://newwell-city.actifforum.com/


Jan Lyons
Splendid
03/09/2017

[Libre] Pourquoi ? 0E56TcA
[Libre] Pourquoi ? HWoLBmN
[Libre] Pourquoi ? PgCSE3r
Messages : 260
Points : 250
Date d'inscription : 03/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Libre] Pourquoi ? Empty Re: [Libre] Pourquoi ?

Message par Luce Millaray le Dim 22 Avr - 17:40

Pourquoi pas ?« Pas de souci. J’y irai mollo pour qu’elle te frappe pas trop fort. »

Pardon ? Pour quoi il se prend au juste ? Et voilà, bien sûr qu'elle allait se retrouver face à un idiot sans la moindre trace de regret dans son comportement. Non seulement elle manque de se faire frapper d'une pierre mais en plus il faut qu'elle respire le même air qu'un gars qui s'en moque. Elle aurait voulu le voir à sa place, là ça aurait été moins drôle et il n'aurait pas débité ce genre d'insolences. Pourquoi donc ? Parce qu'à sa place, elle ne l'aurait pas raté.

«Non, toutes mes excuses. J’étais perdu dans mes pensées et j’étais persuadé d’être seul, à cette saison. »

Ah, oui, c'est facile à dire après ce qu'il vient de dire ça. Pense-t-il que juste parce qu'il s'excuse de cet air spontané, qu'elle en oubliait comment il lui a d'abord répondu ? Il se trompe. ((Luce n'oublie pas, en tout cas)). C'est pas possible tous ces gens qui pensent que répondre de la sorte leur apporte une forme de supériorité ou elle ne sait quoi. C'est que ça doit avoir fait plaisir à son égo à ce garçon, parler sur ce ton comme si ça ne le concernait pas du tout. C'est qu'il doit se croire malin, en plus.

« Je ne vous avais pas vue… Mais je ferai attention à l’avenir. »

Elle espère bien. Ce n'est même pas pour les autres, mais pour lui. Quelqu'un d'autre aurait pu le poignarder, et à leur connaissance, ils sont seuls ici. Pas de témoin, donc rien pour accuser quiconque. Luce sait bien qu'il y a de ces personnes qui n'auraient pas laissé passé une simple maladresse en leur encontre.

« Mais maintenant que nous en sommes-là, autant nous présenter. Je m’appelle Jan ; j’espère que vous ne verrez pas cet accident comme une tentative de meurtre et que nous pourrons trouver plaisir à faire connaissance. »

Elle le regarde sceptique d'abord, tendre sa main et lui adresser ces mots. La jeune femme était plutôt du genre à ne pas oublier ce qu'on lui avait fait, et ce même s'il y avait une justification derrière. Elle note tout de même l'effort qu'il y fournit : au delà de l'étrangeté qu'est se présenter à quelqu'un qu'il a failli l'assommer. Après tout, il aurait pu tourner du pied.

Son nom lui dit quelque chose à la nitescence. Face à ce constant le langage corporel de la jeune femme, manifesté jusqu'à lors par ce croisement de bras et cette mine suspicieuse se détendit quelque peu. Une réflexion certaine occupe son expression, à essayer de retrouver en quoi le prénom de Jan lui est exactement familier. Cela finit par lui revenir.

Jan Lyons ? Un des colocataires d'Owain ?»

Elle le regarde encore, prend un peu plus de recul pour mieux l'observer.

Je me trompe peut-être, mais tu ressembles plutôt à la description qu'il m'en avait fait. J'aurais voulu lui poser des questions sur son parcours en tant que pianiste, tu vois." Luce lui sert la main rapidement, au final." Moi, c'est Luce, d'ailleurs.»

© 2981 12289 0

Luce Millaray
Lammy

[Libre] Pourquoi ? C1ozKym
[Libre] Pourquoi ? YgQn8Cg
Messages : 185
Points : 686
Date d'inscription : 29/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Libre] Pourquoi ? Empty Re: [Libre] Pourquoi ?

Message par Jan Lyons le Dim 3 Juin - 2:10



Sa petite touche d’humour ne semble pas lui avoir plu ; il semblerait que Jan fasse face à un individu susceptible. C’est fort triste, car c’est un trait qu’il n’apprécie généralement pas – il est vrai qu’il y n’y a qu’une certaine liste de traits qu’il dise apprécier, mais celui-ci rentre directement dans celle des « pas ». Ah, ça ne le tuera pas, mais il faut bien savoir ce qu’on aime le moins pour s’assurer d’être le plus parfait à ses propres yeux au moins.
« Hypocrite. »
Elle semble de toute manière se détendre un petit peu, comme tout autre être humain sûrement capable de calme, quand il lui tend la main.
« Jan Lyons ? Un des colocataires d’Owain ? » finit-elle par dire, et à l’entente de cette appellation, il sourit sans le vouloir.
Il est vrai qu’il n’a pas toujours rêvé d’être connu seulement comme le colocataire de M. Baxter, mais a-t-il vraiment rêvé d’être connu ? Il suppose que c’est toujours mieux que d’être un célèbre assassin ; l’homme qui aura ricoché un jour où il faisait moche. Tragique.
« Je me trompe peut-être, mais tu ressembles plutôt à la description qu'il m'en avait fait. J'aurais voulu lui poser des questions sur son parcours en tant que pianiste, tu vois. » ajoute-t-elle.
Il ne réagit même pas. Jan apprécierait grandement que tout le monde oublie cette histoire de pianiste, mais il est bien prêt à vivre avec, et il ne peut clairement pas en vouloir à son interlocutrice d’être tombée dans le piège qu’il a été forcé de creuser (ou qui lui a été creusé et à côté duquel on l’a obligé à camper, tout ce qui compte c’est qu’il ne l’aura pas fait exprès, et que ce n’est la faute de personne, ce qui est bien dommage car il a du mal à diriger sa haine envers quelqu’un qu’il ne voit pas, d’autant plus que la haine ne devrait pas être un sentiment que Jan Lyons ressent, pas le menteur, simplement le jeune homme si bien éduqué).
En se présentant – Luce, oui, on le savait, quel intérêt ? – elle lui serre la main, et il suppose qu’il n’a d’autre choix que prétendre être assez passionné pour au moins parler de son talent.
« Eh bien, je ne savais pas qu’Owain parlait tant de ses colocataires, quoique ça ne devrait pas me surprendre. Heureux de savoir que le sujet t’intrigue. »
Il se donne un air joyeux, il dessine des paillettes dans ses yeux, c’est l’effet qu’a le sujet du piano sur l’Ultimate Pianist. Bien qu’il soit calme par nature, et discret dans l’expression de ses sentiments, parler de son parcours, son travail, le jeu qui l’amuse le plus, ne peut pas ne pas lui faire plaisir – et très rares sont ceux qui se plaignent du fait qu’une fois qu’il est lancé il ne s’arrête plus, car tant de passion chez un jeune homme si neutre d’habitude, c’est beau à voir.
Il se retient, cependant, attention, il ne voudrait pas déranger ! Il reste donc le plus calme possible, cachant son intérêt derrière un ton plus reposé qu’il ne le serait normalement, pour s’assurer que son interlocutrice ne se sente pas accablée par une réaction trop forte.
« Si tu as des questions à poser, je t’y répondrai avec plaisir. »
feat. Luce Millaray; "Pourquoi ?"



HRP:
Surprise [Libre] Pourquoi ? 1430285768
Jan Lyons
Jan Lyons
Splendid
http://enclosed.forumactif.com/t51-jan-lyons-you-shall-know-nothing http://newwell-city.actifforum.com/


Jan Lyons
Splendid
03/09/2017

[Libre] Pourquoi ? 0E56TcA
[Libre] Pourquoi ? HWoLBmN
[Libre] Pourquoi ? PgCSE3r
Messages : 260
Points : 250
Date d'inscription : 03/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Libre] Pourquoi ? Empty Re: [Libre] Pourquoi ?

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé




Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum