All you want for Christmas | feat. Aran K. McNamara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

All you want for Christmas | feat. Aran K. McNamara

Message par Rozetta Kuchinashi le Sam 10 Nov - 22:54

Sometimes, talking to yourself makes you feel better. But all you want right now is being happy.
Rozetta & Aran
Des fois la vie c'est comme ça.

Tu te dis que tout va forcément aller bien et au final c'est de la merde. En arrivant ici, séparée de toute ma routine, je pensais que rien ne pourrait être pire. Je m'étais trompée, comme d'habitude. Ce qu'il y a de terrible dans la vie c'est quand on te fait goûter à quelque chose pour que tu le perdes ensuite. J'avais cru un instant pouvoir vivre une vie tranquille avec des gens que j'aimais bien et la personne dont j'étais amoureuse. Faut croire que la vie c'est comme ça, que le bonheur ne reste jamais et que c'est qu'un enchaînement d'emmerdes.

Je croyais que j'allais passer Noël toute seule. Normalement je le faisais avec mes parents, même si au Japon c'était plutôt une fête entre amoureux, ici je peux laisser tomber mes habitudes nippones. Aran est venu, il a toqué à ma porte à dix-huit heures alors que je lisais un bouquin, tranquille dans ma cachette au troisième étage. Lui seul sait où je me trouve. Et lui seul en a quelque chose à faire. Il a apporté des trucs à manger et on a cuisiné le reste, je n'avais pas de cadeau à lui offrir mais lui en avait un. Un bracelet en argent avec quelques touches de rouge. Il est joli, alors maintenant je le porte tout le temps. Il m'a raconté ce qui lui arrivait, toutes les histoires qui circulaient en ville, mais je n'en avais pas grand chose à faire.

Parfois je me demande pourquoi il vient encore. Je dis pas grand chose, ses histoires ne m'intéressent pas, mais il continue de m'apporter du linge propre, de la nourriture, des trucs comme ça. Il prend soin de moi, comme s'il pouvait pas me lâcher, comme s'il avait l'impression de me devoir quelque chose alors que c'est moi qui lui doit tout. L'être humain est bizarre et tordu parfois, je comprends pas vraiment ce qui lui passe par la tête.

"T'en fais pas, ça me fait plaisir !"

Je suis qu'un boulet, pourquoi tu mens comme ça ? Je comprends pas les gens en général. C'est aussi pour ça que je suis partie. J'avais pas envie qu'on me pose de questions, qu'on me parle. Même si les visites d'Aran me font du bien parfois, être seule ça vaut tous les incendies du monde. J'ai trouvé des trucs sympas à mettre dans ma cachette, comme un vieux lecteur de CDs que j'utilise tout le temps. Ou même un tourne-disque. Ils fonctionnent pas forcément, mais ils sont jolis. Ca décore un peu. Ils sont déjà bien plus utiles que moi. Je crois que j'aurais pas dû naître.

Le monde est bizarre. Parfois tu veux être tout seul et puis après, dès que quelqu'un vient te voir, quand il part ça laisse un vide. A chaque fois que Aran s'en va, je me sens un peu plus triste qu'avant. Quand il est venu pour Noël, j'étais très contente. On a accroché une petite guirlande lumineuse dans ce qui me sert d'appartement. C'était joli. Après on a éteint on a compté les étoiles. Parfois, Aran sait se taire. Et c'est bien. Parce que je sais pas toujours quoi lui dire. Au moins quand il est là, j'ai l'impression d'exister et d'être en vie. Parce qu'à force d'être seule toute la journée, j'ai l'impression de ne plus rien être. Et c'est pas faute de penser.

C'était triste comme Noël. Un peu solitaire même s'il était là. Un peu vide. Peut être parce que ce n'était pas la bonne personne qui était avec moi. Je me demande s'il pense encore à moi parfois.

Non.

Bien sûr que non.

La vie c'est comme ça, y'a des hauts mais surtout des bas. Si tu veux être heureux tu dois le mériter. Moi j'ai jamais rien fait de bon dans ma vie. Alors maintenant je suis devenue invisible. Alors que mes vêtements sortent de la norme. Le doux parfum de l'ironie. J'ose pas demander à Aran, je sais pas si je pourrais lui demander, mais cette question me hante. Quand j'y pense, c'est comme si mon coeur se déréglait et battait n'importe comment. Comme si la tristesse pouvait m'emporter.

Est-ce qu'il pense encore à moi ?
1re année - Noël

Rozetta Kuchinashi
Cuddle


Pyromaniac

Messages : 133
Points : 71
Date d'inscription : 12/05/2018
Age : 18
Localisation : In the town of Jade

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum