Clôture de l'event et annonce du gagnant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clôture de l'event et annonce du gagnant

Message par E.V.E. le Jeu 13 Sep - 19:01


Clôture de l'event et annonce du gagnant


11h05.
Comment les avez-vous passées, ces cinq minutes depuis onze heure ? Le souffle court ? Peut-être vous êtes-vous senti soulagé, pensant que E.V.E. serait forcément hyper ponctuelle, et que cela signifiait donc que vous aviez gagné… Ou peut-être encore étiez-vous en train de vous taper violemment la tête contre un mur. Chacun son truc !
En tous cas, vous n’aviez de quoi être soulagé que si vous aviez bien fait votre travail. Tout à coup, la gorge de tous ceux qui n’ont pas validé leur talent est tranchée.
Là, comme ça. Comme si un fil invisible et tranchant était passé partout sur l'île. Du sang jaillit et chacun d’entre eux meurt presque aussi vite.

11h06.
Et cette minute-là ? Hein, « tais-toi » ?! Soit, je laisse place à la star.
Vous entendez une voix familière ricaner, et bientôt son visage apparaît sur tous les écrans – et je veux dire, tous les écrans de l’île – une fois de plus.  
« Aaaaah, que je suis soulagée ! Maintenant je sais que je ne m’adresse qu’aux plus vrais, aux plus talentueux d’entre vous ! »
Elle a l’air tout ravi, et elle ne s’arrête pas de rire joyeusement.
« Ce que c’est marrant, de voir l’air horrifié devant juste un peu de sang de ces élites de la nation ! Hahahahahaha ! Je ne m’en passe pas ! Mais bon… Je me doute bien que ce n’est pas moi que vous voulez voir, là, tout de suite… »
Elle fait une pause pour glousser un peu plus et essuyer une larme.
« Entre autres il y a probablement vos mamans, mais le plus important, ce sont les gagnants ! Eh ouais, ça rime, je suis si forte que ça, moi aussi ! Bon allez, je vous laisse, mais continuez à admirer nos écrans ! »

Et voici exactement ce qui s’y affiche…


La liste des gagnants est passée rapidement, mais celle des groupes de chacun plus vite encore. Seul le nom de groupe gagnant reste affiché, décoré d'un horrible chapeau de fête sans effort derrière ; les Lammies.

« Oh lala lala, les Lammies vous ont complètement défoncés ! » entendez-vous au travers des enceintes.
« Mes félicitations à l'Ultimate Imposter, qui est carrément numéro 1 ! Non mais attendez, y a un Ultimate Imposter ?! Oh lala ! J'adore ! Allez, je vous laisse, mes survivants préférés ! Hihihihihi ! Bien sûr que ne vous gagnez rien pour être sur le top 10, vous me prenez pour qui ? »

... Et voilà la fin de l'événement. Les écrans et enceintes s'éteignent, et vous êtes laissés seuls face à vous même. La scène n'a même pas encore été retirée, que ça soit tout finit vous paraît peut-être irréaliste, mais vous êtes de retour dans votre vie quotidienne.

Pressés de revoir E.V.E. ?

...

L'event est officiellement terminé. Cependant, vous êtes invités, si vous le souhaitez, à répondre à ce sujet avec la réaction de votre personnage à sa victoire ou sa survie, ou même encore aux morts subites de ses collègues ! Il restera ouvert jusqu'au 30/09/2018 pour vous laisser le temps d'écrire vos petits RPs, mais sera à la suite archivé.
avatar
E.V.E.
IA
http://enclosed.forumactif.com/ http://enclosed.forumactif.com


E.V.E.
IA



Messages : 66
Points : 127
Date d'inscription : 27/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clôture de l'event et annonce du gagnant

Message par Jan Lyons le Mer 26 Sep - 17:33



En marchant fièrement, tranquillement, les quelques pas en plein public à la sortie de la scène, Jan se dirige instinctivement vers une ruelle vide et relativement sombre – pas un lieu des plus avenants pour une star.
Il y tombe assis, ayant du mal à prétendre qu’il l’a fait exprès. Il est seul cependant, et un rapide coup d’œil vers sa gauche lui permet de remarquer qu’il est assez en retrait du centre de l’attention qu’est la scène pour qu’il n’y ait personne alentour.
Mais il chuchote.
« J’ai mal. »
Pour une fois qu’il ne ment pas. Sa cheville est gonflée, et plus encore d’avoir prétendu pouvoir marcher normalement, elle est horriblement douloureuse. Là qu’il est seul et qu’il a cessé, il se demande comment il a fait pour cacher avoir mal – et pourquoi, c’est une bonne question, ça, pourquoi, mais pas la plus importante quand il ne se concentre que sur sa douleur débilitante -  et son cœur commence à battre un peu plus vite, ses muscles à être tendus, et il doit se retenir de se secouer dans tous les sens et crier en espérant oublier la douleur.
« Mais pourquoi ça fait si mal ?! »
Il n’a jamais eu d’entorse auparavant. Il aurait supposé que ce serait légèrement douloureux, assez pour faire boiter, mais sans plus – il se serait trompé, semblerait-il, puisqu’il a l’impression de n’avoir jamais eu aussi mal de sa vie.
Pourtant, ce n’est pas grand-chose… Et peut-être est-ce cette impression que ça ne devrait être rien qui empire la souffrance.
Mais ce n’est qu’un peut-être.
Il n’en a plus que faire de toute manière, puisqu’un inconnu apparaît à côté de lui.
« D’où il sort, lui ? D’où il sort, lui, lui, lui ? D’où ? Il D’où il sort lui ? »
Toute distraction n’est pas forcément agréable.
Il serre les dents, ravale les larmes qui doivent autant être de frustration qu’autre chose qui perlaient au coin de ses yeux, et ne fronce que vaguement les sourcils en regardant le nouvel arrivé.
« Oh.. ! Vous allez bien ? »
Ah oui, il est par terre, évidemment qu’il a l’air louche. Mais a-t-il l’air bien plus louche qu’un type qui apparaît de nulle part dans une ruelle sombre ? Qu’est-ce qu’il voulait faire là ? Il a une cheville pétée, lui, peut-être ?
Jan secoue vaguement la tête. Il se sent, il se sait énervé, et il faut bien qu’il se calme. Resté frustré ne fera rien pour arranger sa cheville foulée. Il inspire en réfléchissant une seconde à ce qu’il pourrait bien répondre – ce qu’il devrait, même, répondre.
« Je… »
Un gigantesque jet de sang sort de la gorge de son interlocuteur. Il tombe au sol presque aussitôt, et pendant sa chute, l’Ultimate Pianist peut voir sa gorge ouverte.
Il se redresse immédiatement, par réflexe, pour le regarder – et ses yeux fixent le ciel, vides de vie, si ce n’est pour le sang qui continue de couler de sa gorge.
Une scène d’horreur.
Jan a comme un spasme.
Un second.
Ses yeux sont grand ouverts, aussi.
Il respire de plus en plus vite.
Il ne sent plus du tout sa cheville.
« C’est… c’est… c’est… n… non… »
Il se projette plus qu’il ne tombe en arrière.
« AAAAAAAAAaaaaaaaaaaaAAAAAaAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAaAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHH ! »

Je crois qu’il est en train de… sangloter ?
« C’est NUL ! JE JOUE PLUS ! JE JOUE PLUUUUUUUUUUUS ! »
Il tape du poing violemment au sol. Et maintenant il pleure sincèrement.
Quoi ? Vous n’avez jamais pleuré parce que vous vous étiez fait une entorse ? C’est que vous ne vous êtes jamais fait une entorse, voilà-tout. Nous ne pouvons reprocher à quelqu’un d’avoir une réaction humaine.
De toute façon, personne ne lui reprochera quoi que ce soit, parce qu’il est seul.
Complètement seul.
Seul au monde.
Dans une ruelle sombre, sur une île au beau milieu du pacifique.
Il n’entend pas la voix de E.V.E. qui sort de son E.V.EPhone en dessous de ses sanglots.
feat. un inconnu; "Clotûre de l'event"


avatar
Jan Lyons
Splendid
http://enclosed.forumactif.com/t51-jan-lyons-you-shall-know-nothing http://newwell-city.actifforum.com/


Jan Lyons
Splendid
03/09/2017




Messages : 246
Points : 194
Date d'inscription : 03/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum