[EVENT ULTIMATES GOT TALENT] Versus || Katsue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[EVENT ULTIMATES GOT TALENT] Versus || Katsue

Message par Luce Millaray le Mar 4 Sep - 19:51

Versus


Le tonnerre gronde au loin mais ton coeur bat fort, résonnant. Tes oreilles sifflent et tu n'es pas au mieux de ta forme, la tête lourde et comme cotonneuse par la situation dans laquelle tu te trouvais. Sudation et précipitations recouvrent ton corps comme tes vêtements d'un drap gelé fluide, coule de gouttelettes comme rampante toute cette eau jusqu'à ton index. L'automne est frais, si ce n'est une touche glacé, perles d'eau glissent sur ton épiderme dont ces bleus et la douleur vient alerter ton cerveau en ses coups incessants, alerte de danger imminent, contre ta peau. Tu ne croyais pas que vous auriez tenu si longtemps, vu ton état et puis le sien. Luce tu veux pas en démordre, montrer que de vous deux tu ressortiras vainqueur comme haut le crie ton coeur, c'est donc avec un nouveau sourire que tu charges, la lame à la main.

•••



Cela faisait trente minutes depuis l'annonce d'E.V.E. La jeune femme se trouvait aux résidences, dans sa chambre, à s'étirer comme tu avais l'habitude de fréquemment le faire avant de sortir pour faire quoi que ce soit. Inutile de paniquer, ce n'était pas un de ses cas où elle appelait tout le monde à un endroit avec ce risque béant de se faire frapper contre le mur par un marteau déboulant de nulle part. La jeune femme se lève alors, plie son tapis pour le ranger sous son lit. La jeune femme attrape sa bouteille d'eau, quelques questions à l'esprit. Il te faut réfléchir, réfléchir à comment montrer que tu méritait ton titre. Il aurait été bête de ta part de lésiner le travail depuis que tu étais arrivée sur celle île clamant que de l'univers, ta maîtrise de la lame n'avait point d'égal.

Qu'est ce que ça voulait dire qu'être l'ultime épéiste ? Être imbattable à l'épée ? Mais comment prouver ça sur une île ou tous sont obligés en 24h de s'occuper de leur affaires ? Ce que tu pouvais faire, Luce, c'est essayer de prendre contact avec d'autres ultimates dans son genre, qui chercheraient un adversaire ou trouver un moyen de montrer que tu étais digne, seule. L'idée de compter sur quelqu'un pour montrer ton mérite laissait une certaine amertume sur la langue. Nitescence, tu ne cachais pas sa réticence. La nature d'E.V.E étant très peu prévisible, tu craignais que de simples affronts ne suffiraient pas à satisfaire sa curiosité malsaine envers "les petits rats de laboratoire qu'ils sont". Fallait-il que tu lèves l'épée dans le but de tuer pour lui montrer que tu valais survivre...?

Ta réflexion te perd légèrement, afin d'apaiser ses quelques craintes, Luce, tu t'en va dans la douche commune de la colocation, histoire de se détendre avant de commencer cette journée bien chargée.

•••

Te voilà au quartier résidentiel abandonné. Tu avais ouïe dire d'une foule surprenante dans les terrains vagues, et avait décidé de venir ici pour avoir un peu de paix. Les gens avaient l'air tous affairés à leurs ultimates, dans les rues, tu en avais vu utiliser le sol de la place de la ville pour en faire une grande peinture. Tant de munition pour un si grand travail, la jeune femme s'était arrêtée pour voir les merveilles qu'en créaient certains. Puis tu t'étais retrouvée ici, dans l'espoir de n'y trouver pas grand monde. Le quartier résidentiel compte quelques personnes, de manière assez disparate. On t'interpelle et tu tournes la tête.

▬ Hey, Luce, c'est ça ?

ça dépend, à qui je m'adresse ?

Il explique qu'il est avec ce groupe d'ultimate combattant, et qu'ils organisaient des show down par paire pour tester leurs capacités - montrer en quoi ils valent leur titre. Luce, tu passes ta main dans ses cheveux en demandant les conditions de victoire. Quand tu entends qu'il n'y en a pas vraiment, tu serres des dents.

Comment ça aucune ? Vous n'êtes pas ici pour vous tuer vous savez ? Vous pensez pas qu'E.V.E fait assez ça ?

Le jeune homme en face de toi lève les mains devant lui comme pour s'excuser.

▬ Ecoute, on fait comme on peut ici, on a aucun moyen de savoir qu'est ce qui nous assure la survie-

Parce que c'est mieux de se frapper dessus en attendant ?

▬ T'as une meilleure solution peut-être ? On peut que se faire confiance et pas se tuer là, on est là pour s'entraider pas se faire du rentre dedans.

Tu t'arrête, le regard perçant.

▬ Va t'en donc si t'as une meilleure idée, je préfère clairement que ma vie dépende des ultimates de cette ile qu'une pauvre IA de pacotille.

Tu soupires, épéiste, tu conçois t'être emportée.

J'vais... voir ce que je peux faire.

Il sourit, rassuré.

▬ Fais donc, j'ai déjà un adversaire pour ma part. Tu peux vérifier à ce que personne ne s'éloigne trop de ce coin du quartier résidentiel, histoire tu sais, de pouvoir se superviser un minimum, j'ferais de même.

Il se dirige vers le groupe, à peu prêt une trentaine d'ultimate tous avec des armes différentes les unes d'es autres. On te regarde, Luce. C'est l'épée, s'il y avait quelque chose d'assez mythologique ou saint avec l'arme en soi, tu ne savais - mais des yeux te fixent. Tu attaches tes cheveux en une queue de cheval. Mikako t'avait fait cette tenue d'épéiste (un peu révélatrice de son dos et de ses cuisses) d'époque médiévale. Les gants épais qui remontent jusqu'au bras, check, les épaulières, check, la ceinture, le petit sac avec de quoi rapidement soigner des plaies à dtoite plus le fourreau avec l'épée bien sûr. Luce, tu avais demandé une tenue plus similaire à ce qu'on pouvait voir d'épéistes débutants dans des rpg que de vrais chevaliers, du beige et marron en code couleur, doux mais simple. Tu n'étais pas assez entraînée pour porter une masse d'armure avec elle. Qui plus est, trop de défense poserait un problème dans la vitesse des coups que tu aurais à porter. Elle en voyait pourtant, quelques un armés de la tête au pied, ce n'était juste pas son style.

Lorsque Mikako lui montre le résultat, Luce est satisfaite de son travail. Tu avais demandé à ce qu'on voie ton dos et le haut de ses cuisses, (que combi-short beige soit assez court) d'un rire dire que c'était pour le fanservice. Malgré le peu de tissu qu'on pourrait croire que tu portais, tu étais bien plus que préparée à parer et te protéger de coups d'adversaire. D'épaisses cuissardes gardaient tes jambes, sans talons cette fois, pour éviter les complications, ça avec des coudières à plusieurs niveau, même chose pouvait être dite pour tes épaulières.  L'avantage lorsque tu commandes ta propre tenue, c'est que tu connais où sont les points que l'ennemi est plus prévisible de viser, pensant toucher un point faible. Un coup de coude dans l'estomac lors qu'on vise tes jambes, un revers du manche de l'épée lors qu'on vise ton dos... Des automatismes que tu avais assimilé, travaillé, dans la crainte qu'il faille un jour que tu te battes de ta vie avec cette épée.

En quête d'adversaire te voilà, tu en remarqua une dont l'allure te surpris d'abord. Elle n'avait pas l'air d'appartenir à des combattants. Corps assez maigre, supposant que si elle se battait, elle s'appuierait sur un esprit malin, quelques tricks, une certaine détermination, et de la vitesse. Luce, tu ne te sentais pas d'affronter de plus, disons, physiquement brute que toi, qui plus est que le temps actuel relativement nuageux ne te motivait pas à aller taper les pieds de plus grand que toi aujourd'hui. A te regarder, on aurait l'impression que tu cosplayais plus que tu étais armée de quoi te défendre dans un vrai combat. Tu sais que vous n'êtes pas là pour jouer, mettre le doute pour l'IA est déjà un trop grand risque pour que tu ne prennes pas la situation au sérieux. Tu n'es pas sûre de ce que tu fais mais autant essayer de demander puisque tu es là.

Salutations, es-tu là pour affronter quelqu'un et prouver ton ultimate ? Je peux t'aider si tu le souhaites.

Ton poli et neutre, histoire de ne pas créer d'embrouilles.





Luce Millaray
Lammy



Messages : 175
Points : 660
Date d'inscription : 29/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT ULTIMATES GOT TALENT] Versus || Katsue

Message par Katsue Hirotori le Mer 5 Sep - 21:01



Versus





Katsue était levée depuis longtemps quand le grésillement des écrans vint troubler le calme relatif du réfectoire dans lequel elle faisait une pause pour passer inaperçue. Son plan de base de repli avançait à grands pas, et elle avait été ravie d'observer le résultat de sa dure de journée de travail au petit matin, lorsque les rayons du soleil étaient passés dans les failles de l'entrepôt pour atteindre sa petite plateforme. C'était loin du grand confort, mais ce n'était de toute manière pas le but. Elle avait décidé de faire du repérage aujourd'hui dans les réserves de l'île en quête de provisions, pour une prochaine mission. Mais de toute évidence, cette mission allait devoir attendre quelques jours.

Comme tous les autres, elle avait senti l'inquiétude l'envahir à l'annonce de l'intelligence artificielle, mais très vite, son côté rationnel avait repris le dessus, et elle s'était mis à réfléchir à vive allure. Alors ils devaient démontrer leur ultimate, sous peine de mourir? Ca ne leur avait pas laissé beaucoup de répit et de temps pour s'améliorer, et elle imaginait sans peine l'horreur des quelques uns qui avaient découvert leur ultimate à leur arrivée sur l'île. Mais peut être pour ne pas se laisser contaminer par leur angoisse et pour s'éloigner du brouhaha qui s'était élevé lorsque l'écran s'était finalement éteint, elle sortit calmement du bâtiment, pour prendre l'air.

Elle tentait de se rassurer, mais la préoccupation était visible sur son visage. Elle avait clairement un avantage sur la plupart d'entre eux, puisqu'elle avait développé son ultimate et ses techniques bien avant d'être enlevée sur cette île. Mais ce n'était pas contre eux qu'elle se battait, c'était contre E.V.E. et cette stupide épreuve. Après tout, elle devait démontrer son ultimate, faire preuve de ses talents. Et si elle se confrontait à un adversaire facile à maîtriser, ou à une situation sans risques pour elle... elle n'aurait aucune chance de s'en sortir. Il li fallait trouver quelqu'un qui pourrait représenter un véritable challenge pour elle. Il lui fallait trouver un ultimate combattant. Mais encore fallait-il le trouver.

Alors qu'elle parcourait la liste trop courte de ses contacts sur son téléphone, à la recherche d'un moyen quelconque d'en contacter un, un homme s'arrêta devant elle, et son insistance finit par avoir raison de sa patience, et elle releva les yeux. D'abord perplexe devant le parfait inconnu, elle finit par esquisser un sourire devant son attitude décontractée, et il fallait le dire, plutôt contente de la voir.

- Tu es Katsue, je me trompe? L'ultimate self defense? Je cherche à rassembler les ultimate combattants pour l'épreuve! Le meilleur moyen pour nous de réussir c'est encore de se mesurer les uns aux autres... Qu'en dis tu?
- C'est une brillante idée, mais-
- Parfait! Rendez vous au quartier résidentiel alors!

Avant que Katsue n'ait le temps d'ajouter quoi que ce soit, le jeune homme s'était déjà précipité vers un autre groupe, qui abritait probablement un combattant qu'il avait reconnu lui aussi. Malgré sa surprise et sa légère inquiétude de savoir qu'un étranger savait déjà qui elle était et quelles étaient ses capacités alors qu'elle avait été aussi discrète que possible jusqu'à présent, elle esquissa un sourire en rangeant son téléphone. Peu importe après tout, c'était peut être pour le mieux. Cet individu, en agissant ainsi, lui avait épargné au mieux de longues heures de recherche, et au pire... la mort.

Avant de retourner au quartier résidentiel, elle avait fait un léger détour pour regagner sa cachette dans les entrepôts. Si elle devait donner le meilleur d'elle-même, elle aurait besoin de mettre toutes les chances de son côté. Après une légère hésitation, elle prit la poêle qu'elle avait dérobée à son arrivée, et qui était devenue depuis son arme favorite, et un peu de sable dans ses poches. Pour la tenue, elle hésita à prendre des protections, mais se ravisa. Elle était encore trop maladroite avec, et elles pourraient l'handicaper plus qu'autre chose. Une simple tenue de civile, si on aurait pu dire, avec juste une poêle comme semblant d'arme... Elle était fin prête.

Mais elle comprit assez vite qu'elle était loin d'être tirée d'affaire quand elle se retrouva parmi les autres combattants, un peu en retard. Beaucoup s'étaient déjà mis par paire, leurs ultimates étant assez complémentaires. Trouver un ultimate volontaire pour l'affronter, en sachant qu'elle était spécialisée dans les techniques pour les empêcher d'approcher ou de performer, était un problème plus grand qu'elle l'avait imaginée. Mais contre toute attente, la solution finit par arriver d'elle même. Et cette solution était sortie tout droit d'un rpg, visiblement.

- Salutations, es-tu là pour affronter quelqu'un et prouver ton ultimate ? Je peux t'aider si tu le souhaites.

Katsue la détailla très brièvement, mais très vite, un léger rire s'échappa de ses lèvres. A l'épée qu'elle voyait à la taille de la jeune femme, et qui avait impressionné bon nombre des autres ultimates, elle comprenait sans mal quel était l'ultimate de cette dernière. Elle combattait à l'épée, alors? Surprenant. Mais une bonne surprise, contre toute attente. Quoi de mieux pour l'ultimate self defense que de montrer qu'elle pouvait tenir en combat singulier, même contre l'arme la plus meurtrière et impressionnante qui soit? Mais pour l'heure, c'était surtout son porteur qui l'intriguait.

- Une ultimate épéiste, uh? Mais pardonne mes mauvaises manières. Je suis Katsue, et ce serait un plaisir de me mesurer à toi. Sans vouloir me vanter, je pense pouvoir t'offrir un combat à ta hauteur.

Plus que l'épée, elle avait très rapidement étudié la jeune femme qu'elle avait en face, et sa stature. Elle pouvait paraître inoffensive au premier abord, mais Katsue devinait sans mal la musculature de ses bras et de son dos sous sa peau. Aucun doute, cette épée n'était pas décorative, et la jeune femme qu'elle avait en face était une guerrière. Mais elle n'était nullement effrayée. Plus que sa fascination pour l'épée de la jeune femme, et son talent pour le moins inhabituel, elle avait noté sans mal ses quelques paroles. Cette femme ne cherchait pas juste à tuer ou mettre à mal quelqu'un. Elle ne cherchait qu'un moyen de démontrer son ultimate, et d'offrir la chance à son adversaire de démontrer le sien. Une volonté bien honorable, qui lui donnait d'autant plus d'intérêt aux yeux de Katsue.

C'était peut être sa plus grande erreur, avait-elle finalement songé, après les longues heures d'affrontement. La pluie les cinglait de plus belle, et elle sentait le vent mordre sa peau et les empreintes laissées par l'épée de Luce à la surface de sa peau. Par habileté ou par chance, elle n'avait fait que l'effleurer jusque là, et aucune de ces plaies n'étaient profondes. Plus alarmante, c'était la douleur à sa cheville, après qu'elle se la soit tordue en esquivant, qui la faisait vaciller un peu. Mais si son adversaire n'était pas en reste, et que sa poêle avaient laissé de belles marques sur la guerrière, elle devinait à son regard qu'elle aussi ne comptait pas abandonner de sitôt.

Malgré les éléments, malgré les longues heures éreintantes, elles étaient toujours là, en garde, et un demi sourire aux lèvres. C'était sa plus grande erreur, certes, mais quelle belle erreur? Son adversaire était magnifique, ses mouvements vifs et précis, et chacune de ses attaques laissaient deviner les longues heures d'entraînement et le talent naturel de cette femme avec son arme. Elle ne pouvait pas, ne voulait pas en perdre une seconde, et la pousser elle aussi dans ses retranchements. Aussi, quand elle s'élança, Katsue fit de même, sa poêle prête pour parer, ignorant la douleur dans sa jambe. Ce combat était encore loin d'être fini, et peu importe qui en sortirait vainqueur... il serait mémorable.


Katsue Hirotori
Cuddle
50





Messages : 199
Points : 50
Date d'inscription : 02/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT ULTIMATES GOT TALENT] Versus || Katsue

Message par Luce Millaray le Sam 8 Sep - 23:45

Versus
Tu oublies que tu ne lui avais pas demandé son ultimate Luce. A bon entendement tu te disais que c'était inutile et que tu le découvrirais. Pas d'arme à priori, jusqu'à ce que sorte Katsue une poêle de ses affaires. L'épéiste fut surprise, pas vraiment déçue. L'objet conservait un effet comique tout en étant, de vue potentiellement dangereux pour quelqu'un ne faisant pas attention. L'ultimate stove user a une connotation particulière.

Nitescence, son comportement envers ta personne n'était pas celle d'une inconnue. Elle te jauge avec amusement, un mix d'impatience et de contenance en face de toi. Tu la fixes, l'expression que tu trouves en est une d'assurance, mais d'un sourire certain et pourtant du sérieux demeure. Tu miroites son expression avec la tienne, similaire. Vous prenez position, vous éloignez histoire de commencer tout ça justement. La main sur ton fourreau, tu remarques que le temps se fait de plus en plus mauvais, tu n'es pas couverte pour la pluie, mais ce n'est pas un problème. L'ultimate swordmaster saura faire avec.

Prépare-toi.

Qui eut crû que la meilleure défense serait une offensive pareille, les premières minutes sont infernales.

•••



Serre des dents. La douleur se fait trop forte et tu t'y concentres assez pour laisser ton adversaire en profiter. Le coup de poêle vient frapper ton crâne mais rencontre l'épaulière en un son sourd juste à temps. Katsue ne lésine pas. Toi, non plus écoute. Elle avait d'abord visiblement l'avantage, à profiter de tes attaques directes, elle et cette habilité sur le terrain. L'expérience dans ses mouvements se sent, t'as cette petite impression qu'elle se jouait de toi au début, te testait. Tu réussis à l'effleurer pourtant, la puissance de tes attaques à la lame et cette ténacité dans tes mouvements font ton charme. Tu n'avais pas tant l'habitude de sortir une épée pour aller poignarder des gens dans leur sommeil mais tu ne te séparais pas souvent de tes lames, là où elles pouvaient t’accompagner. Nombreuses fois à te servir de ton épée à l'extérieur de l'université, pour faire fuir les individu trop entreprenants envers tes amies et toi. Il arrivait également qu'on se moque de toi pour ça. Tu es déterminée à en démordre. T'aurais cru ressentir ça se la part de ton adversaire, mais lorsqu'il s'agissait d'un sujet dont tu étais sûre tu ne t'es pas sentie insultée - à la place tu prenais ça comme c'était.

▬ C'est pas l'ultimate Self-defense là ?

▬ ...Et l'ultimate Swordmaster, elles se prennent vraiment trop au sérieux

Pourtant. Et pourtant, depuis ton arrivée tu n'avais cessé de t'améliorer - pensant que ton titre était en danger, toi à qui seul l'escrime parlait. Tu pris sur toi la responsabilité de faire de l'épée ton arme la plus redoutable et ce non plus pour l'art du sport. Une bête féroce sommeille en ton intérieur, te fait vibrer sous cette pluie, nuque trempée mais pas que, ciel grisonnant et pluie battante. Si Katsue avait l'habitude, des tricks qui te firent tomber, tes bleus brûlent, tu avais les tiens, et une détermination égalant la sienne. Combien de temps ça dure ? Des heures, soit, bien trop longtemps.

Encore un peu...

Encore.

Encore.

Tu ne peux pas mourir ici.

•••

Vous vous étiez écroulées. Luce tu t'esclaffes - oublie tous ces problèmes, toute cette pression. Tu n'avais jamais combattu de personne qui t'éreintes autant. Tes blessures réelles, et fatigantes. C'est la bonne fatigue pourtant. Celle qui te fait sourire comme une grande enfant. On aurait dit que tu reprenais vie là aux côtés de celle qui t'eût tenu compagnie. Oh non, ce n'est pas que la douleur était moins vive, ce n'était pas non plus qu'elle ignorait les marques qu'elle laissait sur cette adversaire qui lui a donné du fil à retordre mais aussi la peur de possiblement mourir si elle ne la prenait pas assez au sérieux.

Avec toi tu avais cette sacoche avec de quoi donner les premiers soin, une poche d'eau glacée était rentrée dans une petite boite à l'intérieur, que tu sortis pour l'appliquer contre la cheville tordue de Katsue, qu'elle ne gonfle pas trop. Toutes les tentatives de la jeune femme pour se lever sont suivies de ton regard pas question que je te laisses dans un tel état. Vous combattiez plusieurs heures, encore 20 minutes comme ça c'était facile - du moins pour toi qui prodiguait des soins, quelqu'un qui recevait, c'était autre chose. Tu lui demandes son numéro, jeune femme et dit que tu aimerais passer le reste de ta journée à ses côtés car une expérience telle est inoubliable. Là au sol vous aviez besoin d'une douche, tu insistais auprès de Katsue pour qu'elle t'accompagne, le temps que vous ayez au campus et vous changiez.

Tu ne tardes pas avant de sortir de ta sacoche un bandage en coton que tu enroules autour de la jambe de ta nouvelle amie, et ce malgré ses remarques et son avis septique. Tu insistes, bien sûr, disant que c'était de ta faute qu'elle se retrouve dans un tel état, et qu'en ça tu lui devait ses soins - qu'elle pourrait faire la mémé chose pour toi quand vous serrez au chaud si elle y tient.

Maintenant la question était, l'ultimate self-defense allait-elle accepter un piggyback de la part de l'ultimate swordmaster ? Luce, si c'était toi tu aurais surement refusé, mais ça c'est parce que tu n'es pas des plus honnêtes.





Luce Millaray
Lammy



Messages : 175
Points : 660
Date d'inscription : 29/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [EVENT ULTIMATES GOT TALENT] Versus || Katsue

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé




Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum