Hey don't do it please ! - ft. Owain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hey don't do it please ! - ft. Owain

Message par Rozetta Kuchinashi le Sam 12 Mai - 18:45

Afin de protéger nos petites têtes blondes, le RP suivant contient une scène de tentative de suicide qui pourrait en déranger certains. Faites attention à vous. ♥️


Rozetta
Kuchinashi
& Owain S.
Baxter
Hey, don’t do it please...

For God’s sakes, please, are you serious ? I just can’t believe that for some stupid reason you got here before me !

«Hé ! Ne fais pas ça!»

Ce matin, Rozetta s’était réveillée encore plus déprimée qu’à son habitude. Hisashi et ses parents n’étant plus à ses côtés, elle avait du mal à vivre. Elle ne s’était fait aucun ami, et n’arrivait pas à aller vers qui que ce soit. Dès qu’elle sortait, il lui arrivait malheur, ou elle ne pouvait pas être tranquille, comme la fois où un garçon blond s’était précipité vers elle avec un chat sauvage le poursuivant en hurlant comme un fou et qu’elle avait dû courir à son tour et ne s’était pas arrêtée jusqu’à avoir trouvé une cachette où elle avait passé les heures suivantes.

Le feu n’aidait pas, les poèmes non plus. Elle avait juste envie de ne plus être là. Alors elle avait enfilé un uniforme, comme à son habitude et s’était rendue en fin d’après-midi à la falaise. Elle avait passé du temps à regarder les vagues s’écraser contre les roches, la barrière électrique au loin et les nuages passer tranquillement dans le ciel. Elle avait retiré ses chaussures et les avait posées près du bord. Qu’allait-elle faire ? Est-ce qu’elle comptait vraiment sauter ? Après tout la vie ne valait pas le coup d’être vécue, alors pourquoi rester ? Mais alors qu’elle prenait une grande inspiration pour se laisser tomber, elle avait entendu une voix crier.

«Hé ! Ne fais pas ça!»

Elle s’était retournée et avait manqué de tomber pour de bon, mais le jeune homme à l’origine du cri la rattrapa de justesse par le bras et la tira de toutes ses forces vers lui, tombant sur les fesses dans l’herbe et la faisant s’écrouler par terre elle aussi. Assise sur ses genoux, les larmes au bord des yeux et le souffle coupé, elle regardait l’herbe qui ondoyait doucement. Elle leva la tête vers son sauveur -si on pouvait l’appeler ainsi. Des cheveux blonds et des yeux bleus, et une frimousse qu’elle avait déjà vue auparavant -oui, c’était lui, celui poursuivi par le chat sauvage.

Elle se contentait de le dévisager, déboussolée, sans comprendre ce qui lui arrivait.

«T’as bien failli tomber ! Qu’est-ce que tu faisais?»

Pas de réponse de la part de la pyromane, juste quelques larmes qui coulèrent et surprirent le jeune homme qui était pourtant si souriant alors qu’il venait de l’arrêter dans sa tentative de suicide. Il paraissait maintenant bien embarrassé – est-ce qu’il regrettait d’avoir sauvé Rozetta ? Il ne disait mot, et elle se contentait de sangloter. Quelle idiote elle faisait, voilà que même quand elle voulait en finir, ça ratait ! Elle secouait la tête en essayant d’arrêter ses larmes, même si elle n’y arrivait pas. Finalement, une réponse s’échappa de ses lèvres, d’une voix désespérée et tremblante.

«C’est fatiguant, je veux plus être là!»

Le blondinet eut une expression peinée – est-ce qu’il pouvait au moins comprendre ce qu’elle ressentait ou c’était trop bizarre ? Elle essaya de le regarder à travers ses larmes, lui qu’elle ne connaissait pas, il l’avait pourtant empêchée de partir. Il prit un sourire adouci par la tristesse qu’il devait éprouver devant la détresse de l’adolescente.

«La vie n’est pas si terrible, et puis si tu n’étais pas là, qui est-ce qui m’aiderait à me débarrasser d’un chat sauvage?»

Rozetta renifla. Il s’en souvenait donc lui aussi, alors qu’ils avaient à peine échangé et s’était vite séparés pour que le chat ne les poursuive plus, il se souvenait d’elle – en même temps, une si petite personne, ça devait marquer. Elle eut un hoquet, et écrasa une larme au coin de son œil. Quelqu’un se souvenait d’elle et était au courant de son existence. Quelqu’un qui n’était pas Hisashi. Elle se disait qu’il trouverait quelqu’un d’autre, qu’elle n’était pas irremplaçable et qu’il l’oublierait sûrement dans quelques jours. Mais elle ne le dit pas.

Il se releva et l’aida à se relever à son tour, retirant un brin d’herbe des cheveux de la jeune fille. Ses larmes maintenant arrêtées, mais le visage rougi par celles-ci, elle vit mieux le sourire rassurant du jeune homme et s’apaisa rapidement. Pourquoi n’avait-elle plus envie de sauter de cette falaise ? Parce que quelqu’un était au courant de son existence ? C’était ridicule. Son heure n’était peut être pas vraiment venue finalement. Elle souffla doucement :

«Merci...
- Owain.»

Elle le gratifia d’un sourire et répéta doucement son prénom, comme pour s’en souvenir.

«Rozetta.»

Il alla récupérer ses chaussures qu’elle reprit en le remerciant d’un petit signe de tête, les remit et regarda le petit papier que lui tendait Owain.

«Si tu es encore fatiguée, appelle-moi, on ira voir les chats sauvages!»

Elle sourit et ils s’éloignèrent tous deux de la falaise, en direction du quartier général de leur groupe, tout en faisant connaissance.

Rozetta Kuchinashi
Cuddle


Pyromaniac

Messages : 97
Points : 7
Date d'inscription : 12/05/2018
Age : 18
Localisation : In the town of Jade

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum