Party like you've never done it before [Lammies]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Party like you've never done it before [Lammies] Empty Party like you've never done it before [Lammies]

Message par Luce Millaray le Jeu 10 Mai - 23:09

Party like
you've never
done it before
you'll live
yet again

«Une vraie lionne en soirée, du moins c'est ce qu'ils disaient.»

Ecoute le son de ton cœur, Luce. Il s'emballe avec la musique. En général c'est synonyme qu'elle est trop forte - pas ce soir cependant. La soirée venait à peine de commencer, après tout. Minuit, tu n'es pas des premières arrivées. Ce n'est pas un problème, après tout pour toi la fête de commençait qu'à partir du moment où les gens étaient assez fatigués pour se lasser de l'ambiance en tant que telle et se plonger sur l'alcool. Oui, tu étais là pour boire. Faire des rencontres, oublier peut-être t'amuser surtout. Tu avais été invitée comme tes autres camarades Lammies pour une fête comme il y'en a eue entre membres. Le QG est assez grand pour que tous y trouvent leur place - comme un living room en plusieurs compartiments, une table de billard, des canapés, des tables au fond - un coin ressemblant à un bar là prêt des tables entre autres.

Te retrouverais-tu dans les bras d'un parfait inconnu le lendemain - tu n'es pas là pour jouer la dévergondée, nitescence. Non. Ici, tout est question de stratagème, jeux d'amour et tire-pousse-moi. Celui ou celle qui se lèvera à l'aube à tes côtés aura été choisie par tes soins dans la brume et le bruit que sont les masses de gens. Que fais-tu, Luce ? Ce n'est pas le haut restaurant où tu rêves qu'on t'invite, avec leurs plats aux sonorités françaises et le peu de quantité que tu trouves dans ton assiette. Peut-être rentreras tu bredouille, mais ce n'est pas plus mal, tu n'auras pas moins dansé le haut de tes sandales latines blanches et cette robe de dentelle brodée.

Boucles blondes lâchées sur les épaules, petit sac à main avec de quoi te repoudrer si besoin, tu regardes dans la glace ce charmant rouge au lèvres que tu t'étais dégotée. Le travail de Mikako sur la robe n'avait pas d'égal, s'il est vrai que tu lui a susurré quelques indications - toi qui aime le soleil et la dentelle - le résultat était épatant. Surtout la jeune femme t'avait t'elle envoyée une photo de son travail le jour après que tu lui aies passé la commande. Cela t'avait enflammée Luce, tu étais la voir la féliciter pour la trouver toujours en train de bosser - crouler sous le travail, tu n'en n'es pas sûre, c'est une pro après tout. Il est vrai que tu aimeras toujours ça chez la lammy.

Tes talons claquent contre le sol en égal à cette stance assurée que tu portes. Tu te fais discrète d'abord te rapprochant des tables du fond ou trouver les boissons. Oh non, pas d'alcool tout de suite chérie. Tu attends seulement qu'une musique qui te parle clique en ton esprit d'une clarté égale à ta mine. Là alors te trouvera-t-on danser avec quiconque a la bravoure de se rapprocher de toi. Des visages tu en verras, des sourires charmeurs, également - tu n'es pas dupe Luce. Les premiers tu les enverras balader, et pour le reste, c'est la soirée qui décidera pour toi tu supposes.

Tu entends ton nom et ton visage se tourne pour y trouver un autre familier.

▬ oush

Luce, tu fixes le Cuddles comme s'il méritait pas d'exister.

▬ Qu'est ce que tu fais là ? C'est sensé être une fête pour les Lammies.

▬ Ouais, j'croyais pas que je serais là non plus. Tif m'a garanti un passe en flirtant avec le videur, c'était grandiose, t'aurais du être là.

Tu as un rire qui t'échappe, épéiste. Il est vrai que les charmes de Tifani lui avait sauvé la mise bien des fois.

▬ Faut dire qu'elle est douée dans ce qu'elle fait.

▬ Carrément.

Tu aurais des choses à dire à ce sujet, d'ailleurs - mais tu supposes qu'Owain parle d'expérience également.

▬ C'pas tout ça mais faut que j'drague plus vite que l'éclair. J'ai un défi à gagner contre l'ultimate flirt moi.

Il doit être stupide pour espérer gagner, tu te dis - mais à la place tu hausses délicatement des épaules et lui envoie un sourire indiquant que tu irais l'embêter plus tard. Une musique que tu reconnais se lance, Luce, et ça y est, tu es partie.
Code by yoppy ► 1ère année Mars ►Tenue de Luce

Luce Millaray
Lammy

Party like you've never done it before [Lammies] C1ozKym
Party like you've never done it before [Lammies] YgQn8Cg
Messages : 185
Points : 686
Date d'inscription : 29/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Party like you've never done it before [Lammies] Empty Re: Party like you've never done it before [Lammies]

Message par Mikako Bery le Ven 11 Mai - 18:38

Party like you've never done it before you'll live yet again
ft. les Lammies et un intrus
Pour la première fois depuis longtemps, Mikako avait été invitée à une fête. Très vite, elle avait d'abord eu des idées pour sa propre tenue, puis les autres Lammies, qui étaient les seuls invités, vinrent à sa rencontre pour obtenir à leur tour de quoi porter le jour de cet événement. Elle avait donc passé plusieurs jours de suite à coudre de nombreux vêtements qui rendaient fous de joie leurs acheteurs et -plus important encore- elle avait reçu la commande de Luce, qu'elle avait su satisfaire en moins d'un jour après une nuit blanche, grâce à une robe bustier en dentelle. Mikako n'avait que très peu -voire pas- dormi les derniers jours, aussi lorsque vint enfin son tour de faire sa tenue, elle tomba de fatigue et fit une sieste de deux heures. Elle se réveilla en sursaut, et dut finir en vitesse la tenue qu'elle avait commencé à se faire avant de se préparer à la va-vite et de foncer à la fête.

En quelques heures, elle avait en effet réussi à se coudre une tenue mélangeant chic, sobriété et mignon. Un débardeur au col marin accompagné d'un pantalon droit et large, assez fluide néanmoins, dans les tons les plus simples possible : du rose et du noir. Elle arborait ses couettes habituelles, décorées d'un noeud blanc chacune. Elle arriva dans les environs des vingt-deux heures à la fête et se sentit vite perdue. En effet, Mikako, tous venaient te voir par intérêt, aussi elle se retrouva seule dans son coin, près du bar, alors que Luce n'était toujours pas là. La tailleuse fit claquer les semelles de ses Creepers sur le sol en regardant son verre, déjà vide alors qu'il contenait un cocktail aux fruits rouges quelques minutes auparavant. Elle n'était pas triste cependant, elle ne savait juste pas si elle pouvait vraiment s'amuser seule, et si oui, comment.

Les minutes passèrent. Minutes qui se changèrent en heures. Un verre qui se changea en plusieurs pintes de bière descendues les unes après les autres -des bières aromatisées aux fruits rouges, ça donnait un goût sucré que Mikako appréciait et dont elle ne savait se lasser. L'alcool lui montait à la tête et elle sentait son visage chauffer, ses joues devenir rouges. Elle était adossée contre le mur, près du bar et regardait les gens danser et discuter. La musique était trop forte pour elle qui ne connaissait que le bruit régulier de la machine à coudre.

«Luce...»

En effet, elle était là, elle était arrivée, dans la robe que Mikako lui avait cousue en une nuit, en s'appliquant au moindre détail et reprenant des dizaines de fois ce qui n'allait pas. Elle avait même ajusté son mannequin aux mensurations de celle-ci afin de rendre une production de meilleure qualité. Mais l'épéiste ne l'avait pas vue, et Mikako, enivrée par l'alcool, n'osait pas aller la voir. Un mec bourré se rapprochait de Mikako, empestait l'alcool comme jamais. Il lui proposa de danser, elle refusa. Elle ne quittait pas Luce des yeux, elle qui parlait maintenant avec Owain -attendez pourquoi il était là, lui ?- et elle trouvait qu'ils s'entendaient beaucoup mieux que ce qu'elle croyait. Ah, zut, Mikako, on va te piquer ta muse. L'homme ivre finit par se lasser et laissa Mikako à sa contemplation de la jolie blonde qui s'était faite si belle pour la soirée qu'elle n'en revenait pas.

Mais ce n'était pas pour toi qu'elle s'était faite jolie ce soir, Mikako, et tu le savais. La couturière se redressa lorsque le Cuddles s'éloigna et essaya difficilement de se rapprocher de Luce. En revanche, après s'être enfilé autant de verres, le sol ne semblait plus très stable pour Mikako qui avait du mal à marcher droit. Elle heurta donc quelqu'un de plein fouet et se mit à rouspéter - alors qu'elle était totalement en tort.

«Qu'est-ce que tu fous dans mon chemin ? Bouge, je dois aller voir ma muse!»

Mikako Bery
Lammy
19

Party like you've never done it before [Lammies] C1ozKym
Party like you've never done it before [Lammies] OXzIwZU
Messages : 134
Points : 60
Date d'inscription : 10/02/2018
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Party like you've never done it before [Lammies] Empty Re: Party like you've never done it before [Lammies]

Message par Tifani Stanley le Lun 28 Mai - 0:10


Party like you've

never done it before

ft. Lammies&Owain

La nuit était tombée depuis bien longtemps lorsque Tifani arriva finalement jusqu'au bâtiment de son groupe.

Mais malgré son retard, la jeune femme arborait un grand sourire, assez fière d'elle, mais surtout de son invité. Il lui avait fallu un certain temps pour convaincre l'ultimate memelord de l'accompagner, mais elle savait qu'il ne pourrait pas résister à la tentation de s'introduire dans une fête réservée aux Lammies... ni à elle d'ailleurs.

A l'exception des quelques personnes sorties dehors pour fumer loin de la musique et de l'alcool, et du videur, l'entrée était assez déserte. Et c'était parfait. Elle avait eu peur de devoir négocier la présence de son invité avec une foule, mais s'il ne s'agissait que du videur... l'affaire serait bien vite réglée. Retirant son bras de celui d'Owain, elle prit son plus grand sourire avant de s'avancer vers l'homme qui leur barrait la route. Elle pouvait deviner sa force sous ses vêtements un peu trop serrés pour ses bras, et même s'il la dépassait d'une bonne tête, elle n'était pas le moins du monde intimidée. Il ne fallut que quelques secondes pour que l'homme esquisse un sourire, et commence à discuter avec elle.

Il le perdit assez vite en voyant Owain s'avancer, prudemment à distance derrière Tifani, même si elle le devinait prendre un air intimidant sans même avoir besoin de se retourner. Avant qu'il n'ait le temps de sortir l'un de ses plus beaux memes et de gâcher leurs chances, elle fit mine de trébucher un peu, et se laissa tomber sur le videur, se rattrapant à son bras. Comme elle l'espérait, il la rattrapa instinctivement, son attention à nouveau focalisée sur elle, et elle lui adressa son plus beau sourire. Elle le sentit rougir et perdre un peu ses moyens, et sans même prendre la peine de se relever, elle le remercia d'une voix douce et chaude. En quelques paroles, elle eut vite fait de convaincre l'homme de les laisser entrer, elle et son "ami". Le fait qu'elle lui ait bien souligné de cette manière qu'il n'était pas son cavalier, et qu'elle était donc célibataire, acheva de le convaincre. Un grand sourire ravi sur son visage, Tifani embrassa rapidement le videur sur la joue pour le remercier, avant de disparaître dans la salle avec un léger rire surexcité. Désormais, la fête pouvait bel et bien commencer.

Après avoir adressé un clin d'oeil à un Owain encore un peu surpris qu'ils soient passés si facilement, elle se glissa dans la foule, le laissant profiter de la soirée. Elle fit rapidement le tour de la salle, passant de groupe en groupe, saluant un peu tout le monde en les complimentant sur leur tenue et leur coiffure, ravie de voir tout ce beau monde aussi bien habillé pour l'occasion. Mais elle était loin d'être en reste, et elle le devinait aux regards et aux sourires hésitants, sa tenue ne laissait personne vraiment indifférent. Mikako avait encore fait des merveilles, et si elle avait eu un peu peur quand elle lui avait proposé de faire sa tenue pour la fête, elle était tout simplement ravie du résultat. Pas de robe trop serrée, ou de tenue un peu trop aguicheuse, l'ultimate tailor avait opté pour un costume noir, simple et classique, mais parfaitement ajustée aux formes de Tifani. Quand elle avait vu sa tenue, l'ultimate flirt avait tout simplement craqué, et presque embrassé son amie. Elle avait même mis une broche en forme de papillon bleu sur la poche gauche de sa veste! C'était tout simplement parfait! Et elle se sentait presque plus à l'aise que dans sa vieille tenue habituelle.

Alors qu'elle passait près du bar dans sa quête à travers la salle, l'ultimate flirt attrapa au passage une bière non sans adresser un clin d'œil aux personnes les plus proches. Mais avant même qu'elle n'ait le temps de tremper ses verres dans son liquide ambré préféré, alors qu'elle l'avait posé machinalement sur une table pour discuter, elle ne remarqua pas la silhouette sombre refermer ses doigts autour du verre et le vider d'un coup sec, avant de s'éloigner discrètement. Lorsque le regard de Tifani se posa sur son verre vide, elle perdit instantanément son sourire, l'incompréhension passant sur son visage. Elle jeta quelques regards soupçonneux autour d'elle, mais finit par se rendre à l'évidence. Elle avait dû boire le verre sans s'en rendre compte. Elle l'oublia bien vite, bien qu'un peu frustrée par cet événement, et jugea bon d'aller danser un peu pour se changer les idées et se défouler un peu.

Et c'était la meilleure idée qu'elle ait pu avoir. Elle oubliait parfois à quel point elle aimait danser, et à quel point elle était douée pour ça. Elle aimait sentir les regards la détailler et la suivre alors qu'elle se mouvait en rythme sur la musique entraînante. Il n'y avait plus que cette musique dans son esprit à cet instant, qui faisait battre son coeur au moins autant que les personnes qui s'osaient à la rejoindre et danser avec elle, quelques secondes ou quelques minutes pour les plus enhardis. Et au bout d'un moment, elle finit par se retrouver face à une silhouette familière. Elle adressa un sourire sincère à l'ultimate swordmaster, ravie de la trouver ici ce soir. Puis elle étouffa un petit cri en posant ses yeux sur sa robe.

- Oh mon dieu, Luce! Ta robe est sublime! Enfin, au moins autant que toi.

Elle lui fit un clin d'oeil, laissant échapper un léger rire en passant tour à tour de son visage à sa tenue, et à tous les détails des broderies qui ornaient la jeune femme. Puis alors qu'elle s'apprêtait à renchérir, un cri attira son attention, et pour cause: cette voix et ce ton offusqué, elle avait pris l'habitude de l'entendre dès qu'elle avait le malheur de sortir avec sa vieille tenue. C'était Mikako, et elle avait l'air visiblement énervée d'avoir percuté un homme qui se trouvait sur son chemin. Sans attendre, Tifani se précipita vers elle, ravie, et prit ses mains dans les siennes.

- Mikako, quel plaisir de te voir! Allez, viens danser avec nous! Il est temps de mettre à l'épreuve ces magnifiques tenues, et leur magnifique créatrice!

Sans laisser le temps à la jeune femme de protester ou tout simplement de réagir, elle l'amena jusqu'à Luce qui dansait toujours un peu, bien que probablement surprise par la réaction soudaine de l'ultimate flirt. Alors qu'elle relâchait les mains de Mikako devant Luce, elle surprit le regard et le rouge sur les joues de l'ultimate tailor, et il ne lui fallut qu'une fraction de secondes pour reconnaître sa réaction. Tifani esquissa un sourire en coin, et prenant la pose d'un air presque dramatique, leur adressa un regard aussi intense que possible.

- Les deux plus charmantes jeunes femmes de cette salle réunies... let's dance girls!

Si Mikako se retrouvait sans voix devant Luce, après tout, le meilleur moyen restait encore de les laisser s'exprimer autrement...
Code de Yoppy | Render de papillons par Roy3D

Tifani Stanley
Lammy

Party like you've never done it before [Lammies] C1ozKym
Party like you've never done it before [Lammies] 7NF3nTw
Party like you've never done it before [Lammies] 1477239355-temoinpin
Messages : 109
Points : 256
Date d'inscription : 01/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Party like you've never done it before [Lammies] Empty Re: Party like you've never done it before [Lammies]

Message par Ultimate Imposter le Sam 23 Juin - 2:37


Party like you've never done it before!
FT. ULTIMATE IMPOSTER | LES LAMMIES
Party like you've never done it before [Lammies] Gqa1aBW

Je chantonne. Ma voix est adorable à souhait, je suis particulièrement fière – de ma voix, bien sûr, car c’est celle qui m’a été donnée par Mère Nature ! À moi, Agnes Cheshire !
Qui ne suis pas aussi enthousiaste par nature, aussi devrais-je me calmer. Je pense que d’habitude, je ne réalise pas à quel point je suis mignonne. Aujourd’hui est un jour spécial, hmm ?
Blague à part, je me rends à la fête organisée par le groupe des Lammies. Moi, personnellement, n’y ai pas été invitée, mais j’en ai eu vent, et je suppose que personne ne sera mécontent de me voir. Car franchement, qui ne m’aime vraiment pas ici ? J’ai d’abord pensé ne pas y aller, mais voilà que c’est fait. J’ai passé le pas de la porte.
Comme toujours, mon visage est décoré d’un air purement paniqué. Je ne sais pas où poser le regard, et surtout, je ne sais pas où aller, et qui aller voir. Il faut dire que je ne suis pas souvent invitée à des fêtes… Peut-être est-ce parce que je suis ennuyeuse, ou parce que tout le monde m’oublie… Ce à quoi je suis habituée, franchement. Disons que c’est un peu mon talent. Quoiqu’il en soit, je suis plantée, là, jusqu’à ce que le videur me dise de dégager.
Quel malotru, celui-là, comme tous les autres, il me traite comme une gamine méritant moins de respect qu’un bébé.
« A-a-aaah ! Désolée ! » m’écrié-je pourtant, et je m’éloigne pressement, ne manquant pas de bousculer un parfait inconnu au passage. Je baisse la tête assez tard pour réaliser qu’il me lance un regard de haine, et car il s’éloigne rapidement, je reste là, immobile, à me tordre nerveusement les mains.
Je me demande pourquoi je suis venue là… Si on ne m’a pas invitée, c’est sûrement pour une raison. Comme personne ne m’en a parlé, je ne sais pas qui veut me voir, et à qui je peux m’adresser. Je commence à avoir honte, et je pense à déjà m’en aller, mais je réalise que le videur me virait, et que ce serait encore plus la honte s’il me voyait immédiatement m’enfuir.
Je me mords les lèvres. Quoi que je fasse, ça finit toujours en catastrophe… Rien n’est encore arrivé que je sais déjà que tout va mal. J’en ai tout simplement l’habitude. Et je me sens mal, et rien que ça, c’en est déjà assez…
Je suppose que je peux tomber dans l’alcool.
Je pousse un rire nerveux en émettant ces pensées. Pourtant je pense réellement aller boire pour me détendre, et avoir l’air un peu plus d’appartenir à la soirée. C’est la seule solution logique qui me vienne à l’esprit, et au pire, ça ne pourra que me soulager… Mais je ne veux pas commencer à rire toute seule, aussi vais-je me faire taire, hmm ?
Je connais déjà le QG des Lammies – je suis à côté de la plaque, mais pas au point de n’être jamais allée dans mon propre QG – je me dirige donc rapidement vers le bar, faisant extrêmement attention à ne bousculer personne sur mon passage, au point même où je dois avoir l’air de faire une sorte de danse. Malheureusement, je ne suis pas en rythme avec la musique. On ne peut pas trop m’en demander… Ça ne me fait pas rire, cette-fois.
Je dois faire de grands gestes pour attirer l’attention du barman, et il me passe deux fois devant en m’ignorant, avant de me regarder avec un air de dédain, ce qui me pousse à hésiter une seconde… Avant de serrer les poings et me forcer à passer ma commande.
« Euh- Bonj-jour. Une absinthe, s’il-vous-plaît. »
For de sa décision de me regarder de travers, il incline légèrement la tête sur la côté.
« Une quoi ? »
Je ravale ma salive. Je crois qu’il m’a entendue… Ou peut-être pas… Je ne sais pas s’il pense que je ne peux pas commander ce que je viens de commander ou si je ne parle pas plus fort… Dans tous les cas, sans trop en faire, je hausse légèrement la voix et redemande :
« Un verre d’absinthe, s’il-vous-plaît. »
Une pause. Il me fixe toujours, mais je crois que mon air sérieux le pousse à s’exécuter sans plus y réfléchir. Ou peut-être continue-t-il à y réfléchir, en fait. J’aimerais pouvoir m’en moquer…
« Ookaaaay. »
Il me sert, et comme il n’y a pas de place libre devant le bar, je m’éloigne de quelques pas pour boire. Alors maintenant, je suis seule, avec de l’alcool… Je ne suis pas sûre que ça soit beaucoup mieux. Je hoche la tête. Ce n’est pas grave, je vais tout simplement observer la soirée pour l’instant… Et peut-être que quelqu’un me reconnaîtra et viendra me voir. Si j’ai de la chance. Ce qui n’est pas souvent le cas.

Ultimate Imposter
Lammy
13/06/2018

Party like you've never done it before [Lammies] C1ozKym
Ultimate Imposter
Ultimate Model
Ultimate Caregiver
Messages : 45
Points : 88
Date d'inscription : 13/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Party like you've never done it before [Lammies] Empty Re: Party like you've never done it before [Lammies]

Message par Anko Arihito le Sam 14 Juil - 11:31



   featuring Anko Arihito & Les Lammies
   
« Let's party, people ! »

   
Il y a cette foule. Ces gens dansant avec enthousiasme, buvant joyeusement. Se collant les uns aux autres. Parfois, flirtant. Et tu es là, Anko. Dans le QG des Lammies. Un verre d'alcool à la main, le sirotant doucement. Tu n'en es pas à ton premier. Loin de là. C'est pourquoi tu restes en retrait pour le moment. Assis sur une chaise roulante en cuir, habiller d'un costume cravate tout à fait classique. Les jambes croisées. On pourrait presque faire une comparaison avec un méchant de James Bond. Il ne manque que le chat et tu ferais un parfait antagoniste de films d'espionnage.

Ta vision commence lentement à se troubler alors que tu finis ton verre. Soupirant, tu te lèves avec difficulté, tanguant pour te rendre au bar. Après-tout, c'est toi qui as eu l'idée de faire cette fête. Tu as bien le droit de prendre du plaisir aussi, non ? Tu commandes d'une voix à la fois autoritaire et complètement défoncé un autre liquide pour perfectionner ton état de déchéance.

Le buvant d'une seule traite. Tu regardes les danseurs ridicules. Ah ! Tu dois impérativement leur montrer ce qu'est un vrai danseur ! Tu te diriges donc vers l'endroit et passant une main dans tes cheveux, commence à te déhancher. Déboutonnant légèrement ton costume, tu danses avec passion et énergie. Tu te débrouilles très bien, ayant eu des cours dans ton enfance. Tu crois entendre d'ailleurs, des individus qui t'applaudissent. Ce qui bien sûr, augmente ta fierté et continue de te produire pendant plusieurs minutes avant de t'arrêter pour faire une petite révérence. Tu t'apprêtes à partir quand tu vois Owain au loin. N'ayant pas la lumière à tout les étages, Anko, tu fonces vers lui. Peut-être trop rapidement, car tu manques de tomber aux moins deux fois.


« O-Owainnnn ! Qu'est-ce que tu fais làààààà ? Oh ! C'est pas grave, t'inquiète. C'est moi qui organise, j'ai dû oublier de t'inviter ! Tu viens danserrrrr ? »


Regard de chiens battus alors que tu perds le contrôle. L'attrapant par la main pour le conduire (de force, s'il refuse) vers l'endroit où les fêtards s'amusent. Tu ne sens pas tes joues rougir au contact de ta main sur la sienne. Riant tel un enfant. Si tu savais, Anko, si tu savais ce qui se déroulerait ensuite...
   (c) chaotic evil

Anko Arihito
Lammy

Party like you've never done it before [Lammies] C1ozKym
Party like you've never done it before [Lammies] B7iwfsn
Messages : 29
Points : 53
Date d'inscription : 01/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Party like you've never done it before [Lammies] Empty Re: Party like you've never done it before [Lammies]

Message par Mikako Bery le Lun 22 Oct - 21:52

Party like you've never done it before you'll live yet again
ft. les Lammies et un intrus
Bien étourdie par l'alcool, Mikako gloussa bêtement aux remarques de Tifani. Ne résistant par à l'Ultimate flirt, elle s'était laissée entraînée, ainsi que Luce, sur la piste de danse et avait dévoré l'épéiste du regard. Au "let's dance" de Tifani, elle avait hésité quelques instants, arrivant à peine à se concentrer sur ce que disait la belle blonde. Puis elle s'était laissée emporter par le rythme, essayant de danser du mieux qu'elle pouvait alors que tenir sur ses deux pieds s'avérait déjà bien compliqué. Elle chantait si fort qu'elle aurait pu se casser la voix, elle s'agitait dans tous les sens comme si elle ne connaissait ni la fatigue ni les courbatures, et qu'est-ce qu'elle regretterait le lendemain ! Elle s'approcha de Luce et la fit tourner sur elle-même, tout sourire. Elle la fit danser avec elle, titubant de temps à autre, contrôlée par l'euphorie de l'alcool. Elle s'arrêta un court instant pour contempler sa partenaire de danse.

Elle était jolie. Gracieuse. Mikako avait l'impression que tout était au ralenti et que seule Luce existait véritablement. Le moindre mouvement, le moindre geste, le moindre froissement de la robe qu'elle lui avait faite, le moindre regard qu'elle pouvait croiser, c'était comme une petite victoire pour la couturière. Elle avait l'impression qu'on lui avait jeté un sort, qu'on l'avait transportée dans un autre monde, où seule la belle blonde était, dansant au rythme de la musique de Mikako n'entendait presque plus. Peut être était-ce parce qu'elle était fortement alcoolisée, elle n'arrivait plus à se concentrer sur quoi que ce soit d'autre. Un sourire s'était dessiné sur son visage et elle avait attrapé le poignet de Luce, doucement.

C'était assez compliqué de formuler une phrase. Elle avait l'impression d'être dans le pâté et articuler était compliqué. Mais elle devait lui dire, elle l'avait là, sur le coeur, et ça allait sortir, ça allait éclore comme un bourgeon, ou même exploser comme une bombe de paillettes. Elle l'avait arrêtée alors qu'elle s'amusait, maintenant il fallait assumer et aller jusqu'au bout ! De toute façon, demain, personne ne s'en souviendra.

«Tu es jolie quand tu danses.»

Elle attrapa une mèche de cheveux de l'épéiste et la passa derrière son oreille. Est-ce qu'elle l'avait entendue par-dessus tout ce boucan ? Elle n'en savait fichtrement rien. Mais bon dieu, qu'elle était jolie. Comme un tournesol en plein hiver, comme un rayon de soleil lors d'un jour de pluie, comme un ruban sur une robe fade et sans aucun goût. Mikako gloussa à nouveau, toute fière de se trouver si près d'une si jolie fille.

Mikako Bery
Lammy
19

Party like you've never done it before [Lammies] C1ozKym
Party like you've never done it before [Lammies] OXzIwZU
Messages : 134
Points : 60
Date d'inscription : 10/02/2018
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Party like you've never done it before [Lammies] Empty Re: Party like you've never done it before [Lammies]

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé




Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum